Pour des plantes qui s'épanouissent, le sol doit être entretenu régulièrement.

 

 

Amendement: vous pouvez améliorer une terre trop lourde en lui incorporant du sable.

 

 

Engrais :

On apporte généralement
- à l’automne ou au début de l’hiver, les engrais destinés à nourrir le sol (engrais de fond) ;
- immédiatement avant plantation ou en cours de culture, les engrais destinés à nourrir les plantes.

 

 

Ecouter la chronique info

Entretenir son jardin d'une année sur l'autre

 

pieds de tomates Photo V Lebourgeois

 

 

 

 

Rubriques transverses

Nourrir le sol et les plantes

Le sol est un milieu vivant qu’il faut entretenir. La croissance des plantes dépend en grande partie de la manière dont elles vont pouvoir accéder aux éléments nutritifs présents dans le sol. Entretenir et nourrir le sol c’est nourrir les plantes.

Le travail de la terre

Travailler son sol est l’une des conditions de succès au jardin. Cependant, il est déconseillé de labourer son sol. Il faut plutôt l’ameublir superficiellement. En effet les principaux acteurs du travail du sol sont ses habitants : les macroorganismes et notamment les vers de terre. Un travail superficiel du sol :

  • permet aux racines de respirer et de se développer correctement en évitant une asphyxie des plantes,
  • permet la circulation de l’eau et son absorption par la plante,
  • favorise le développement de la faune et de la flore utile du sol,
  • brise la « croûte » qui se forme à la surface du sol empêchant l’eau de s’infiltrer et favorisant le ruissellement et l’érosion. 

Les amendements

Les amendements servent à améliorer l’état physique, chimique et biologique du sol, en favorisant le maintien d’une bonne structure. Ils sont incorporés à la plantation et lors du travail du sol annuel, ce qui fait qu’ils sont parfois appelés à tort « engrais de fond ». Il existe deux types d’amendements : les amendements organiques et les amendements minéraux.

Les amendements organiques

Ils reconstituent le stock de matière organique et l’humus du sol. Leur minéralisation est progressive, permettant de nourrir durablement les plantes.

Les amendements minéraux

Ils améliorent les propriétés physico-chimiques du sol, telles que la correction de pH ou l’amélioration de la structure du sol.

Les engrais

Les engrais permettent d’apporter des éléments nutritifs aux plantes en reconstituant les réserves du sol. Les engrais de fond destinés à nourrir le sol sont apportés à l’automne ou l’hiver, les engrais pour nourrir les plantes sont eux apportés avant la plantation ou en cours de culture. Il existe deux types d’engrais : les engrais minéraux, les engrais organiques et organominéraux.

Les engrais minéraux

La plante absorbe les éléments nutritifs dont elle a besoin sous forme minérale. C’est pourquoi les engrais minéraux produits par l’industrie chimique sont rapidement assimilables par la plante. Ils complètent utilement l’action des amendements.

Les engrais organiques

Les engrais organiques doivent d’abord passer par une phase de décomposition/minéralisation avant d’être assimilables par les plantes. Ces apports en éléments nutritifs sont donc mis à disposition de la plante progressivement.

Le compost

Le compost est composé de déchets d’origine végétale et/ou animale qui vont fermenter de manière naturelle (ne pas mettre trop de déchets d’origine animale car ils fournissent  surtout de l’azote organique). Il s’agit d’un amendement organique. Il est utilisé pour améliorer la structure et les qualités microbiologiques du sol. Le compost peut également servir de terreau pour les plantes en pot. Cependant, ne pas planter directement la plante dans le compost, mais plutôt dans un mélange enrichi avec des minéraux complémentaires. En effet, la minéralisation n’est sinon pas suffisamment rapide pour satisfaire les besoins des plantes dans un petit volume.