Epouvantail, Herbarium St Valéry, (c) Laure Derail.

Un moyen efficace d'utiliser les vieux pots en terre cuite tout en éloignant les oiseaux!

 

 

 

Bande de glu, (c) SNHF

Utilisez des bandes de glue pour empêcher les fourmis de gagner le sommet des arbres et d'entretenir les colonies de pucerons.

 

 

 

Paillage des fraisiers, (c) SNHF

Paillez au pied des fraisiers pour limiter les projections d'eau sur les fruits, qui facilitent l'installation des maladies.

 

 

 

Abri à insecte, (c) Laurence Saunois

Attirez les insectes utiles en installant des abris.

 

 

 

 

 

Rubriques transverses

Techniques simples de lutte préventive

Au jardin, vous pouvez utiliser des techniques simples pour prévenir l’apparition des « mauvaises herbes », ou les infestations de vos cultures par les différents ravageurs. Ces techniques peuvent intervenir en amont et en complément de la rotation des cultures ou de l’association de plantes compagnes.

Paillez vos plantations

La mise en place d’un paillage autour de vos rangs de légumes, ou au pied de vos plantes ornementales présente plusieurs avantages. Non seulement, le paillage vous permet de réaliser des économies d’eau en limitant l’évaporation, mais il limite également le développement des mauvaises herbes. Il freine également la progression de certains ravageurs, comme les limaces. Tous les paillages ne doivent pas être utilisés sur tous les végétaux (lien) n’hésitez pas à vous renseigner.

Posez glue et bandes collantes

Certains insectes, même si ils ne sont pas des ravageurs, peuvent participer à la perte d’une partie de vos récoltes, ou provoquer des dégâts sur vos plantes ornementales. C’est par exemple le cas des fourmis, qui, bien qu’elles soient inoffensives pour vos cultures, installent et entretiennent les colonies de pucerons sur vos plantes. Plutôt que de chercher à éliminer totalement ces insectes, vous pouvez simplement enduire les troncs ou tiges avec de la glue ou y poser des bandes collantes. Ainsi, les fourmis ne pourront plus atteindre les parties hautes de vos fruitiers et entretenir les colonies de pucerons.

Supprimez les indésirables manuellement

Dès l’apparition de « mauvaises herbes », de maladies ou de ravageurs, supprimez-les manuellement : arrachez les herbes indésirables avec leurs racines et avant qu’elles ne montent en graine, supprimez et détruisez (brûlez) les parties malades des végétaux (feuilles, rameaux, fruits…) et écrasez les insectes (doryphores des pommes de terre, piérides du chou…).

Installez des voiles anti-insectes

Pour limiter les infestations de vos cultures légumières par certains ravageurs, installez des filets anti-insectes qui protégeront vos cultures des pontes indésirables (mouche de la carotte, teigne et mineuse du poireau…)

Favorisez la présence des auxiliaires

Les larves de coccinelle, syrphe, chrysope, cécidomyie… vous seront utiles pour réguler de manière naturelle les populations de ravageurs : favorisez leur présence au jardin en leur offrant des abris (hôtels à insectes, haies variées, bandes florales diversifiées ou enherbées…).

Posez des pièges à phéromone ou des pièges de couleur

Le piège à phéromones s’utilise de manière préventive afin de détecter la présence des ravageurs et permet au jardinier d’intervenir au bon moment. Il s’utilise également pour le piégeage ou la confusion sexuelle qui limite la reproduction du ravageur. Les phéromones sont adaptées à chaque espèce : mouche de la cerise, carpocapse des pommes et poires, mineuse du marronnier, processionnaire du pin…

Les pièges de couleurs englués (jaunes ou bleus) attirent certains insectes qui viennent s’y coller : thrips, aleurodes, mouche de la cerise et bien d’autres s’y laisseront prendre.

Installez filets et effaroucheurs pour les oiseaux

Les oiseaux sont souvent friands des fruits ou des légumes. Sans chercher à éloigner définitivement les oiseaux de votre jardin, parce qu’ils font également partie de vos alliés dans la lutte contre de nombreux insectes, vous pouvez installer des filets sur vos arbres fruitiers, pour protéger, au moins en partie, vos récoltes. Vous pouvez également éloigner les oiseaux de vos fruitiers en accrochant des lames de métal ou des feuilles d’aluminium dans les arbres, ou en installant un épouvantail au milieu de votre potager. Ces solutions simples ne dissuaderont pas les oiseaux de fréquenter votre jardin, mais les pousseront à chercher leur nourriture ailleurs que dans vos plantations.

 

Si malgré le respect des 7 règles de prévention dans votre jardin vous remarquiez des problèmes sur vos plantes, avant d'agir, prenez le temps d'en rechercher la cause et de faire un bon diagnostic!