Suivez-nous !

 

Jardiner Autrement est présent sur Twitter, suivez-nous et soyez informés en direct des actus, des nouveautés du site et des évènements à venir!

 

 

Thelocactus bicolor

 

Echinopsis bruchii

 

Rubriques transverses

Actualités

5 nouvelles fiches techniques disponibles !

10 Avril 2014

Lilioceris lilii Cinq nouvelles fiches techniques sont à votre disposition sur le site Jardiner Autrement. Nous vous invitons à les découvrir, avec notamment trois fiches de "Bioagresseurs généralistes" dont deux relatives au semis :
- une fiche technique sur la fonte des semis souvent liée au champignon du genre Pythium ou aux bactéries du genre Rhizoctonia
- une fiche technique sur la mouche des semis
et une concernant la mouche des bulbes.

Deux fiches sur les plantes ornementales :
- une fiche technique sur le criocère du lys Lilioceris lilii
- une fiche technique sur le thrips du cyclamen Taeniothrips simplex

Ces fiches vous permettront de vous familiariser avec l’organisme concerné par une description sous forme de rubriques : symptômes, dégâts, échelle de gravité, biologie et méthodes de lutte. Elles vous  donnent ainsi les clés pour détecter l’éventuelle apparition de ces bioagresseurs dans vos jardins, afin pour ensuite agir si nécessaire en choisissant un moyen de lutte approprié.

   

Protection des cultures : des odeurs pour lutter contre les insectes

08 Avril 2014

broccoliDes chercheurs de l’INRA de Rennes ont mis en évidence le rôle des odeurs issues des plantes dans la lutte contre les insectes ravageurs des cultures. Testée sur la mouche du chou, provoquant d’importants dégâts sur les racines des plantes brassicacées, cette méthode alternative, basée sur la diffusion d’odeurs permettant à la fois de diminuer l’infestation des ravageurs, par modification du comportement de ponte, et de stimuler l’action des auxiliaires, a été testée au domaine expérimental de l’INRA du Rheu. Les effets d’une dizaine de composés chimiques volatils ont ainsi été étudiés sur des cultures de brocoli.
Réparties à l’aide de diffuseurs, ces "odeurs", les ravageurs sont ainsi éloignés des cultures (zone répulsive) et attirés en bordure de parcelle (zone attractive), où des odeurs stimulent également la présence des auxiliaires. Cette stratégie dite de "push-pull" a permis de constater une diminution des pontes de la mouche du chou plusieurs année de suite.
Les conditions d’utilisation de ces composés volatils restent cependant à optimiser, une interférence entre zone attractive et zone répulsive étant envisagée par les scientifiques. De plus, l’existence d’une possible action indirecte par modification du comportement olfactif des plantes alentours en réponse à la diffusion de ces "odeurs" est à déterminer.

 

> En savoir plus

   

Page 53 sur 258