Altises sur une feuille de brocoli

Les altérations des feuilles sont très variées, des taches aux galles, elles sont causées par de nombreux bioagresseurs.

 

chancre du à la bactériose du kiwi

Les altérations du bois peuvent être visibles comme ce chancre sur un rameau d'Actinidia ou dissimulés sous l'écorce.

 

carpocapse de la prune

Les altérations des fruits se manifestent souvent lors de leur croissance, cependant, il est possible d'en constater sur les fruits en conservation.

 

oidium sur bouton de rose

Les altérations des fleurs peuvent résulter de conditions environnementales mais aussi de bioagresseurs tels que l'oïdium du rosier.

 

Rubriques transverses

Un dégât

Peut-être n’avez-vous pas vu de ravageur sur votre plante mais plutôt une décoloration, des taches, des trous. Il est possible que le type de dégât observé vous conduise vers son responsable et vous permette de déterminer les méthodes pour sa maîtrise.

Les dégâts s’observent sur plusieurs parties de la plante, ce qui réduit le nombre des agresseurs potentiels :

Le désordre le plus couramment observé est un flétrissement, puis un brunissement ou un dépérissement de la plante. Ces symptômes peuvent être associés à un champignon ou un ravageur souterrain. Cependant, dans la plus grande majorité des cas, ils sont causés par un dérèglement de l’arrosage, excessif ou insuffisant… Les causes non parasitaires éliminées visitez nos pages sur les causes de flétrissement et de dépérissement.

Lorsque vous regardez votre plante, vous remarquez des feuilles qui s’enroulent, se recroquevillent, sont découpées ou d’autres altérations du feuillage. Vous devez éliminer les causes météorologiques telles que la grêle. Si tel est le cas, vous pouvez être en présence de bioagresseurs. Nous vous présentons les plus courants dans nos pages associées aux altérations du feuillage.

Sur les arbres fruitiers ou d’ornement, il arrive qu’on observe des trous, des cavités ou des chancres de l’écorce et du bois. Les ravageurs sont souvent difficiles à mettre en évidence car ils se cachent sous l’écorce ou à l’intérieur du bois. Un dépérissement, une cavité ou des changements de couleur de l’écorce peuvent vous mettre sur la voie. N'hésitez pas à consulter la fiche sur les altérateurs du bois.

Certains bioagresseurs s’attaquent à la fleur, en la piquant, ou en causant des taches. Pour les fleurs très fragiles, il arrive que ce soit la pluie qui cause le pourrissement des fleurs. Avant d’agir, éliminez les causes non parasitaires.

A la récolte, on se réjouit des beaux fruits et légumes que le jardin nous propose. Cependant, nous ne sommes pas les seuls à les convoiter et des bioagresseurs en tout genre peuvent réduire à néant nos efforts. Pour ne pas retrouver sa récolte pourrie, tachée ou déformée, surveillez tout au long de la saison les agresseurs potentiels de votre culture. Nos pages consacrées aux bioagresseurs qui altèrent les fruits vous guideront dans le diagnostic.

Certain bioagresseurs se cachent dans des galles, des toiles ou laissent de la bave derrière eux. Découvrez les « bioagresseurs généralistes » les plus présents dans  votre jardin.

Complétez également votre recherche dans la section fiches techniques pour plus d'informations.