Macération d'ortie : que nous disent les expérimentations sur son utilité en protection des plantes ?

 

Rubriques transverses

Macération d'ortie

En 2012, le Conseil Scientifique de la SNHF s’est interrogé sur ce qui est aujourd’hui démontré expérimentalement à propos des effets des macérations (communément appelées purin) d’ortie.

 

Ce dossier, intitulé "Protection des plantes, tradition et macération d'ortie" est le deuxième de la série "Regard du conseil scientifique". Le premier dossier, paru en 2011, traite du jardinage avec la lune.

Dans ce dossier, les auteurs se sont interrogés sur l’origine de la recette des macérations d'orties et des mentions faites pour la protection des plantes et ont synthétisés des résultats d’expérimentations. Certaines des expérimentations citées impliquent d’autres macérations mais qui ne font pas l’objet ici d’interprétations.

Concernant les macérations d’ortie (purin d’ortie), aucun résultat scientifique ne permet de conclure à ce jour à un effet positif ou négatif.

 

(Auteurs : J.-L. Bernard, J. My et D. Veschambre)

 

Découvrez le dossier complet "Protection des plantes, tradition et macération d'ortie"