Rubriques transverses

Des tapis au jardin!

Sans utiliser de désherbants et sans effort, vous voulez nettoyer une parcelle abandonnée, ou simplement négligée depuis un moment, ou mal entretenue? Je vous propose cette méthode naturelle, économique, sûre et efficace: des tapis au jardin!

    

Rien n’intrigue plus les promeneurs que ces tapis étalés dans mon jardin !
Je me suis donc souvent livré à une petite explication du bien fondé et du bon usage de cette méthode.

    

Quels tapis privilégier?

Tout d’abord, choisissez un tapis "NATUREL": laine, chanvre, coco, fibre textile naturelle etc. (il est préférable de privilégier des matières biodégradables recyclables.)

Ce sont les vieux tapis usés dont on se débarrasse qui feront l’affaire. Cette recherche est la seule petite contrainte, mais les possibilités sont nombreuses: en parler à ses relations, voir en déchetterie, contacter un gardien d’immeuble, au moment du passage des "encombrants",  vous découvrirez rapidement que les tapis sont souvent renouvelés et donc jetés. Offrez-leur une deuxième vie !

Utilisation des tapis au jardin

 

Limiter les herbes indésirables

Etalés, vous allez les utiliser pour désherber ou défricher sans aucun travail du sol. Il suffit de poser les tapis sur la parcelle à nettoyer. Leur durée de vie est d’environ 2 à 3 ans.

Cette pratique consistant à couvrir le sol une partie de l’année avec des tapis peut s’appliquer à tous les types de terrains et, contrairement au paillis qu’il faut installer sur un sol propre et réchauffé, vous pouvez disposer vos tapis à n’importe quel moment de l’année avec cependant une meilleure efficacité durant la saison de croissance des herbes indésirables.

  • Les tapis au potager - vue 1
  • Les tapis au potager - vue 2
  • Les tapis au potager - vue 3
  • Les tapis au potager - vue 4
  • Les tapis au potager - vue 5
  • Utilisez des tapis biodégradables
  • Les tapis au potager - vue 6
  • Les tapis au potager - vue 7
  • Les tapis au potager - vue 8

Respect de la vie du sol

Cette couverture perméable  laisse passer l’air et l’eau dans le sol et va héberger  une multitude de petites bêtes qui aiment à se tapir: coléoptères, scolopendres, vers de terre, orvets, grenouilles, crapauds, araignées, et autres prédateurs de nuisibles, toujours à la recherchent des endroits frais, ombrés et humides, sans oublier les micro-organismes.

Adoptez cette méthode « douce », car elle est particulièrement respectueuse de la vie souterraine, qui œuvre à transformer et à décomposer la matière organique qui se trouve naturellement à la surface du sol.

En été, vos tapis vont conserver la fraîcheur, empêcher la terre de se durcir à la surface, et étouffer les herbes indésirables à mesure que les graines lèvent, réduisant ainsi largement leur développement. Les mauvaises herbes colonisent en effet rapidement les sols nus. Les graines déjà en place lèvent, le vent en apporte d’autres…

Enlever les tapis, et voilà un carré prêt pour le semis!

La surface de votre jardin ainsi traitée est fine, elle prend l’aspect du marc de café, prête à recevoir vos semis.

Toute germination est supprimée, la repousse de certaines racines est stoppée et même les racines traçantes sont malmenées.

Un peu de patience malgré tout, car si cette méthode permet de se débarrasser des annuelles en 1 ou 2 mois, il faudra compter 6 mois et souvent plus pour les vivaces (chiendent, oxalis, prèle, renoncule, etc.).

Et puis petit à petit, le tapis va se décomposer (d’où la nécessité de ne pas utiliser de matière synthétique), apportant des fibres à votre sol qui en a toujours besoin.

Les tapis au potager - vue 9

 

En résumé, voici les avantages de l'utilisation des tapis :

  • aucun effort de désherbage (ça vous simplifie la vie !)
  • préserve la structure du sol
  • permet aux micro-organismes du sol de prospérer
  • réduit les pertes en eau (en bloquant l’évaporation, ce qui permet une utilisation de l’eau intelligente et économique)
  • diminue les pertes en matière organique (laisser un sol nu accélère la baisse progressive du taux d’humus du sol)
  • diminue les graines d’herbes indésirables
  • protège des pluies froides
  • permet à votre jardin de devenir un lieu de discussions et d’échanges: les promeneurs, intrigués, vous interrogent !

Jean-Marc Muller - SNHF Section Potager / Jardinot

  • Je jardine autrement
Retraité et passionné par le jardinage, je cultive un grand potager de 800 m² à Larchant, dans le sud de la Seine & Marne. Je suis un PRATICIEN, spécialisé dans les légumes (lauréat du concours national des jardins potagers en 2007). Voici quelques photos de mon...
Voir tous ses articles