Atlas de la biodiversité communale 2018 : 1300 communes mobilisées autour de la biodiversité

Les résultats du deuxième Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour les Atlas de la biodiversité communale (ABC) viennent d’être publiés.

Avec 110 projets déposés, concernant plus de 1300 communes, l’AMI 2018 mobilise près de 300 communes supplémentaires comparativement à l’année précédente.

Après une évaluation régionale, puis nationale de l’ensemble des dossiers, 19 dossiers ont été sélectionnés dans le cadre de cet AMI, pour un financement global de 1,5 millions d’euros.

ABC-soutenus-par-AFB-full

En 2018, une participation stable

La participation 2018 est restée stable par rapport à l’édition 2017. Cette année, la possibilité a été offerte aux candidats d’avoir des projets portés par des types de structures diversifiés, à savoir notamment :

  • des communes
  • des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI)
  • des Parcs Naturels Régionaux
  • des Etablissements Publics Territoriaux de Bassin (EPTB)
  • des Pôles d’Equilibre Territoriaux et Ruraux (PETR)

Parallèlement à l’AMI, 9 dossiers ont été retenus dans le cadre du partenariat avec les parcs nationaux, ces derniers permettant, de fait, une meilleure représentativité des enjeux de la biodiversité locale dans les territoires de parcs.

Ainsi, 28 dossiers d’ABC sont soutenus financièrement par l’Agence française pour la biodiversité en 2018.

Ma commune sans pesticides

Depuis le 1er janvier 2017, l’usage des pesticides chimiques est interdit sur une grande partie des espaces ouverts au public. Votée dans le cadre de la loi de transition énergétique, cette mesure constitue, avec la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, une avancée majeure pour la protection de la biodiversité et de la santé des populations.

ma commune sans pesticides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.