Le marc de raisin, un produit révolutionnaire pour la protection des cultures

Une équipe de l’université de Blaise Pascal de Clermont-Ferrand vient de découvrir l’action phytosanitaire du marc de raisin dans le cadre d’un programme de recherche mené par le pôle de compétitivité Qualiméditerranée.
Utilisé comme vaccin, le marc de raisin provoquerait une réaction d’autodéfense du végétal en activant préventivement son système immunitaire le rendant plus résistant aux maladies.
© F3 LR Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) – tests sur le marc rouge de raisin à l’université – avril 2014.
Il aurait également une action photo protectrice qui lui permettrait lorsqu’il est seul ou associé à un pesticide, de résister au soleil et de maintenir l’activité de ce dernier.
Cette découverte est fondamentale et pourrait à terme diminuer drastiquement l’emploi des pesticides sur les cultures, avec la création en sus d’un nouveau débouché pour la filière viticole.
Les brevets du projet « phytomarc » ont été rachetés avec la perspective d’une mise sur le marché future de phytosanitaires à base de marc à haute valeur environnementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.