Une plante mangeuse de frelon

Le jardin des plantes de Nantes a découvert une plante carnivore qui tue le frelon à pattes jaunes, espèce invasive d’origine asiatique. Lors d’une animation, Christian Besson, un jardinier du parc, a découvert des frelons piégés dans une Sarracenia. La plante carnivore « attire les frelons à pattes jaunes grâce à son nectar situé sur l’urne, la partie supérieure de la plante, explique le jardinier. Après, ils glissent dans sa colonne lisse et ne peuvent plus ressortir. En une journée, tous les insectes sont morts, digérés. »
Malheureusement, une étude du Muséum d’histoire naturelle de Nantes a montré qu’en moyenne, un pied ce cette plante ne peut éliminer que 50 frelons, alors qu’une colonie peut atteindre des milliers d’individus. De plus, c’est une plante d’Amérique du Nord, incompatible avec 98 % des sols français. Il faudrait la cultiver en pot, dans un milieu semblable à la tourbière.
L’université de Tours cherche donc à identifier et copier la molécule de la Sarracenia qui piège les frelons pour élaborer un piège en plastique dans lequel elle sera placée. Espérons qu’un prototype sera bientôt disponible pour les apiculteurs qui enregistrent de grosses pertes de production à cause de ce frelon tueur d’abeilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.