Un budget de 2 millions d’euros pour le réseau des fermes DEPHY

Le ministre de l’agriculture a annoncé jeudi 26 juillet 2018, vouloir multiplier par dix de nombre de fermes expérimentales appartenant au réseau DEPHY.
« Les fermes DEPHY développent des méthodes alternatives et partagent les données, les connaissances, pour créer une banque de solutions qui doit servir à tous les agriculteurs qui veulent réduire l’impact et l’utilisation de produits phytosanitaires » a déclaré le ministre en déplacement dans les Bouches-du-Rhône.
Ce réseau, pour l’instant constitué de 3000 fermes réparties sur tout le territoire, représente une action majeure du plan Ecophyto. Le plan Ecophyto II ambitionne dorénavant de disposer d’un réseau de 30000 fermes engagées sur le terrain dans la transition agroécologique à bas niveau de produits phytosanitaires.
En effet, à l’avant-garde du défi agroécologique, ce réseau a pour objectif de confronter au réel les techniques et les systèmes de cultures expérimentaux réduisant l’usage des produits phytosanitaires sans entraver la pérennité économique des exploitations.
Les ministres Stéphane Travert (ministre de l’agriculture), Agnès Buzin (ministre de la santé), Frédérique Vidal (ministre de la recherche) et Nicolat Hulot (ministre de la transition écologique) se réunissent ce matin afin de présenter les actions futures pour relancer l’objectif de réduction de l’usage des produits phytosanitaires aux échéances 2020 et 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.