Jardiner avec la Société d’horticulture de la Mayenne

Des fleurs, des légumes, tout paraît beau et bon au jardin! Pourtant, jardiner rime parfois avec danger! Éliminer limaces, pucerons et herbes sauvages amène trop souvent encore les jardiniers à utiliser des pesticides. Avec la Société d’Horticulture de la Mayenne, il est aussi possible de jardiner autrement…

Joseph Barrais, président de la Société d’Horticulture de Mayenne rappelle quelques notions de bases sur ce qu’est un pesticide:

“Un pesticide est un produit utilisé pour la prévention, le contrôle ou l’élimination d’organismes jugés indésirables : plantes, animaux, champignons ou bactéries… Il y a ainsi des herbicides, fongicides, insecticides, molluscicides, taupicides…”

Syrphe meliscavea cinctella (c) Gilles Carcassès

Les grands principes

Pour lui, “être un jardinier responsable, c’est d’abord agir en amont en privilégiant la biodiversité des espèces végétales, et en associant les plantes en fonction des voisinages qui leur sont le plus favorables.

Il faut aussi penser rotation des cultures. Le plus simple est de compter 4 ans avant de remettre la plupart des plantes au même endroit. Certains légumes peuvent cependant être cultivés successivement au même endroit. La rotation des cultures se fait en considérant soit la famille botanique, soit la famille de légumes, soit les exigences en fumure et compost.

On doit aussi préférer le goutte-à-goutte, plus économe et moins favorable aux maladies, couvrir le sol pour éviter les mauvaises herbes, et utiliser du compost et du fumier pour améliorer la fertilité”.

L’importance des associations

Joseph Barrais explique aussi que chaque plante entretient un compagnonnage favorable ou défavorable avec d’autres espèces.

“Le dernier point essentiel pour éviter les pesticides est de protéger les principaux insectes auxiliaires: les coccinelles, chrysopes, carabes, guêpes parasites, abeilles, syrphes… Nous aidons les jardiniers à coopérer avec la nature plutôt qu’à la combattre…!”

Interview réalisée par Agnès Guillaumin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.