L’ortie reconnue comme substance de base

Le règlement européen CE n°1107/2009 définit les substances de base comme des substances principalement non utilisées comme des produits phytopharmaceutiques, mais qui sont utiles pour la protection des végétaux.

Urtica dioica
Urtica dioica

Fin janvier 2017, trois nouvelles substances ont été approuvées au niveau européen comme substances de base dont l’ortie (Urtica spp.), utilisable soit en mulch soit par pulvérisation de macération contre des insectes, des champignons ou encore des acariens.

Ces approbations portent le nombre de substances de base à 15, d’autres étant en attente d’examen. Pour en consulter la liste complète, rendez-vous sur le site de l’ITAB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *