Publication par Plante & Cité d’un guide sur la présomption de pollution d’un sol

L’association Plante & Cité, en partenariat avec l’INRA (Institut national de la Recherche Agronomique), l’université de Lorraine, le Cerema, l’ISA Yncréa Hauts-de-France et financé par l’ADEME et Val’hor viennent de publier un guide pour répondre à une suspicion de pollution des sols, structurer et mener une action de dépollution.

Cinq cas fictifs permettront d’illustrer les différentes étapes de ce guide :

  1. Un particulier et son jardin individuel
  2. La présidente d’une association de jardins collectifs
  3. Le propriétaire d’une friche artisanale en reconversion en zone de production de biomasse industrielle
  4. Une élue porteuse d’un projet de micro-ferme urbaine
  5. Une directrice d’un service espaces verts gestionnaire d’un parc de promenade en centre-ville
page de garde pollution des sols Plante & cité

Ce document s’adresse donc à un public très large : aux élus, maîtres d’ouvrages publics et privés (gestionnaires de patrimoine, bailleurs, aménageurs, particuliers), bureaux d’études techniques et de conseil (paysagistes concepteurs, gestionnaires de sites et sols pollués, architectes, urbanistes), entreprises (espaces verts, travaux publics), établissements de formation, étudiants, jardiniers en associations, fédérations et particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.