Les 5 premiers lauréats à la découverte de l’Anjou

Les 17 et 18 septembre, les 5 premiers prix du concours Jardiner Autrement 2011 ont été remis au cours d’un week-end à la découverte du végétal en Anjou. Les 5 lauréats, accompagnés par les membres du jury, Claude Bureaux (chef jardinier du Jardin des Plantes de Paris), Bruno Canus (ONEMA) et l’équipe Jardiner Autrement de la SNHF, sont ainsi partis à la découverte du monde du végétal autour d’Angers.

Visite des Etablissements Barrault Horticulture

Avec plus de 12 millions de plants produits par an, Barrault Horticulture est l’une des premières entreprises françaises de production horticole. Michel Barrault (également président du Bureau Horticole Régional) a accueilli et accompagné les lauréats à travers les 25 hectares de production en serres et en plein air.

Spécialisée dans les vivaces et les plantes ornementales d’extérieur, la maison Barrault est pionnière dans la production de plantes aromatiques bio. Depuis le  terreau (un exemple unique dans la production végétale) jusqu’aux méthodes de traitement et de lutte préventive, ce sont plus de 3 millions de plants de romarin, basilic, verveine, lavande, sauge ou thym labellisés Agriculture Biologique (AB) qui sont ainsi produits chaque année. Sous serres, l’emploi des auxiliaires (chrysopes, coccinelles, nématodes) est l’une des principales méthodes de lutte intégrée utilisée. En plein air, ce sont les méthodes préventives qui prédominent, avec l’élimination manuelle des plantes attaquées ou faibles, possibles sources de contamination.

Pour préserver les ressources en eau, les surfaces extérieures sont couvertes de goudron afin de collecter les eaux de pluie. Cela limite également la présence des ravageurs, tout en facilitant le passage des machines et le confort des salariés de l’entreprise.

Visite des Etablissements Hortiflor Bureau

Le groupe a ensuite été accueilli à Hortiflor Bureau, par Bernard Bureau et sa fille Charlotte Legrand. Les lauréats ont pu partager leur passion pour les collections végétales présentes dans leurs serres et en plein air.

Pour leur très belle collection de fuchsias, des plus rustiques aux plus délicats, les établissements Bureau ont mis en place des solutions de lutte intégrée, en particulier contre les aleurodes qui se développent rapidement dans les serres. Des pièges englués jaunes permettent de surveiller les populations de ravageur par comptage, outil précieux pour la prise de décision pour le traitement. Des nématodes auxiliaires, parasites des aleurodes, contribuent également à cet objectif. Depuis deux ans, ces actions ont permis de limiter très fortement les traitements : un seul en deux ans, contre six par an auparavant !

Les lauréats ont ensuite découvert un monde de senteurs et saveurs, avec la collection de pélargoniums odorants (de la pomme aux agrumes, en passant par des odeurs d’insecticide !), et la collection de sauges (sauge ananas, sauge cassis, sauge orange…).  Mertensia maritima, l’huître végétale a également fasciné les visiteurs, tant son goût iodé rappelle celui du coquillage !

Monsieur Bureau est également passionné par les légumes anciens ou perpétuels. Il a présenté, sous la pluie, toute une gamme de légumes intrigants comme le poireau perpétuel, le pepino poire-melon (une solanacée) ou encore l’ail rocambole.

Soirée au domaine de Closel

En soirée, les lauréats ont rejoint le Domaine de Closel – Château des Vaults, sur l’appellation Savennières. Ce domaine, propriété de femmes vigneronnes depuis plusieurs générations est en phase de conversion à l’agriculture biologique. La conversion est également en cours sur la majorité des domaines en appellation Savennières, qui pourrait prochainement devenir la première appellation totalement convertie au bio.

Evelyne de Pontbriand, vigneronne passionnée, a proposé une dégustation des délicieux vins du Domaine tandis que sa mère, Madame Bazin de Jessey, a rappelé son lien historique avec la SNHF, avec laquelle elle a organisé le premier prix  Bonpland en 1989.

Au cours du dîner, à la lueur des bougies, les discussions étaient animées autour des tables, et Claude Bureaux nous a également dispensés ses conseils pour les bonnes pratiques de jardinage, répondant aux questions de l’assistance.

Visite de Terra Botanica

Parc à thème autour du végétal, Terra Botanica est ouvert depuis 2 ans. Nicolas Moulin, directeur du parc, a accueilli les lauréats tout en rappelant l’historique et les enjeux de sa création.

La visite a ensuite été ponctuée de présentations :

  • Jean-Marc Bregeon (société If-Tech) a présenté les méthodes de protection et de lutte intégrée qu’il a mises en place à Terra Botanica.
  • Frédéric Sérusier (Agrumes de Méditerranée) a communiqué sa passion pour les agrumes, groupe plus varié qu’il n’y paraît, tout en nous donnant les conseils nécessaires pour réussir leur culture.

Jean-Paul Davasse (Boos Hortensias) a ensuite répondu aux questions des lauréats sur le vaste groupe végétal que constituent les hortensias et les hydrangéas, dans lequel les obtentions horticoles sont innombrables et toutes plus attirantes les unes que les autres.

Entre les animations, le groupe s’est séparé pour découvrir librement le parc. A chaque fois que les participants se croisaient, ils ne pouvaient s’empêcher de partager l’enchantement ressenti pour les différentes facettes de Terra Botanica !

Pour terminer ce week-end, rempli de découvertes et d’échanges entre passionnés ou professionnels du monde végétal, tous les participants sont retournés au libre vagabondage dans le parc, avant de regagner leur propre jardin !

Ces moments d’échanges et de partage d’expérience ont été très forts, et sont prometteurs pour l’organisation des prochaines éditions du concours Jardiner Autrement. Ils nous encouragent pour la création d’une véritable communauté des jardiniers qui prennent en compte les enjeux du jardinage raisonné, que nous essayons de diffuser encore davantage à travers le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.