Le climat local, impact sur les cultures

Dégâts de grêle sur des feuilles de mûrier © G.Carcassès

Le climat et les phénomènes naturels agissent directement sur le végétal. En effet, la disponibilité en lumière et en eau, clés de la santé des plantes, sont liées au climat local.

En acclimatant des espèces pour les introduire dans son jardin, l’Homme impose de nouvelles contraintes à ses plantes.

  • une plante d’ombre en plein soleil va « brûler » ou stopper sa croissance ;
  • une plante de soleil mise à l’ombre va s’étioler (c’est-à-dire s’étirer en cherchant la lumière) ;

Il est donc conseillé de placer la bonne plante au bon endroit en respectant les besoins. Lorsque l’on vous donne la plante ou que vous l’achetez, demandez l’exposition, les besoins d’arrosage…

La position de la plante dans le jardin est une chose, l’évolution locale du climat au cours de la saison en est une autre. Pour éliminer les causes climatiques, notez :

  • Les fortes températures, le froid et le gel ;
  • Les variations brutales de températures,
  • Le vent ;
  • La neige, la grêle ;

Aux premiers frimas de l’automne, si vous n’avez pas protégé vos plantes ou aux premiers beaux jours de printemps, si vous avez planté ou sorti les plantes trop tôt, vous observez des feuilles brunes-noires, du bois mort, qui peut s’étendre à la plante entière. Inversement un coup de chaleur est également préjudiciable : arrêt de croissance, dessèchement de la plante, brûlure sur les feuilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.