De la pourriture blanche et molle sur bois

Le bois est constitué d’une association de structure élastiques claires et de structures rigides foncées.

Les pourritures molles dégradent les structures rigides en premier. Le bois devient mou et élastique. A terme les parties attaquées cèdent sous leur propre poids. Lorsque ces champignons attaquent le collet des arbres, c’est l’arbre entier qui peut céder.

La pourriture blanche dégrade les deux types de structure. L’arbre deviendra fragile. Il restera flexible face au vent mais ne pourra plus soutenir le poids de certaines branches au développement des feuilles au printemps par exemple.

Dans ce type d’attaque, le bois à tendance à s’éclaircir à l’endroit de l’infestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.