Artichaut – Apion


L’apion est un insecte ravageur (Apion carduorum) qui attaque avant tout l’artichaut, mais aussi les topinambours.

Carte d'identité

Apion de l'artichaut (c) fsoe.se
Apion carduorum
j f m a m j j a s o n d
adultes hivernants feuillage tous
topinambours

Les symptômes sont visibles sur les feuilles, sous la forme de taches pâles. Les feuilles finissent par jaunir avant de se nécroser et de mourir, en particulier pour celles à la base de la plante.

Les capitules (partie consommée) peinent à acquérir une taille normale.

Au printemps ce sont principalement les feuilles qui sont attaquées alors qu’en été ce sont les tiges florales.Il faut noter que les attaques sont avant tout réservées aux zones méridionales.

Perte de récoltes

  • Faible au potager.

L’adulte mesure environ 3 mm de long. Il est de couleur bleu nuit sur la partie dorsale, et noir sur la partie ventrale. Les adultes sont visibles en mai-juin, selon les conditions climatiques de l’année. Ils vivent sur les feuilles qu’ils mordent, et pondent au printemps de l’année suivant leur naissance, après une phase d’hivernation.

La larve blanche est légèrement courbée et mesure 2 à 3 mm de long. Sa tête est grosse et jaunâtre. Elle creuse des galeries longitudinales dans les pétioles et les nervures des feuilles, ainsi que dans l’axe du capitule. La phase de nymphose se produit au début de l’été dans les galeries creusées par les larves. Les capitules sont alors rendus impropres à la consommation.

Il n’y a qu’une génération par an.

Couper et brûler les feuilles atteintes pour détruire les larves, ce qui peut contribuer à limiter les dégâts dans la culture.

Les infusions d’absinthe ou de décoction de tanaisie sont signalées comme étant efficaces si les attaques se sont produites pendant les années précédentes. Elles pourraient contribuer à la diminution du nombre d’adultes et limiter les dégâts. L’efficacité de telles préparations n’est cependant pas démontrée scientifiquement à ce jour.