Cerisier – puceron noir


Carte d'identité

Pucerons noirs du cerisier à différents stades de développement (c) Whitney Cranshaw, Colorado State University, Bugwood.org
Myzus cerasi
j f m a m j j a s o n d
œufs pondus dans le trons
feuillage
tous
merisier, hôte secondaire Galium, Veronica, Asperula

Le puceron noir du cerisier s’agglutine aux rameaux de cerisier. Les coulures de miellat qu’ils causent abîment les cerises et affaiblissent l’arbre qui peut dépérir. De nombreux auxiliaires se nourrissent de ces pucerons, vous pouvez les accueillir.

Ce puceron est fréquemment rencontré. Les dégâts occasionnés peuvent être particulièrement importants sur les sujets les plus jeunes. Les feuilles se recroquevillent en s’enroulant sur elles-mêmes, se gaufrent et se rassemblent en paquets denses.

L’arbre entier peut prendre un aspect rabougri. Le miellat sucré et collant sécrété par les ravageurs entraîne les brûlures et le dessèchement des feuilles.

Des fumagines noires peuvent s’installer sur le miellat sécrété par le ravageur.

La présence des pucerons induit une perte de qualités esthétiques par la présence de miellat, de fumagine sur le feuillage et la déformation des feuilles.

Le miellat en tombant sur les fruits ou les fleurs va diminuer fortement les récoltes. En affaiblissant l’arbre, les pucerons peuvent diminuer les récoltes à venir.

L’adulte non ailé mesure environ 2 mm de long. Le corps est globuleux, noir très brillant à reflets brun foncé.

L’hivernation se fait à l’état d’œuf pondu sur le tronc, les branches ou à la naissance des bourgeons. Les femelles fondatrices apparaissent en mars avril.

Plusieurs générations se succèdent à l’extrémité des pousses ou à la face inférieure des feuilles, rassemblant le feuillage en paquets compacts au milieu desquels circulent de nombreuses fourmis, qui entretiennent les colonies de pucerons pour récolter le miellat.

Les adultes ailés apparaissent en juin-juillet et migrent sur les hôtes secondaires (Galium, Veronica, Asperula) sur lesquels ils se multiplient. Le vol de retour sur le cerisier et la ponte de l’œuf d’hiver interviennent à partir d’octobre.

Les pucerons, le miellat et les déformations de feuilles seront caractéristiques d’une attaque de ce ravageur. Pour les repérer précocement surveillez les jeunes pousses dont sont friands les pucerons.

  • Il est souhaitable d’éviter de planter du Galium, de la Veronica ou de l’Asperula à proximité d’un cerisier. Les hôtes secondaires sont indispensables au développement de la colonie.
  • Favoriser l’installation des auxiliaires consommateurs de pucerons (coccinelles, chrysopes, syrphes, punaises…) par la présence de plantes hôtes des insectes (plantes fleuries productrices de pollen : phacélie, orties…).
  • Utiliser des plantes piège (capucines).
  • En hiver brossez le tronc pour retirer les œufs hivernant ou appliquez y de l’huile blanche.
  • Des auxiliaires prédateurs de pucerons sont disponibles auprès des jardineries. Veillez à relâcher au plus vite ces auxiliaires pour garantir leur survie et leur efficacité.
  • Les produits à base de savon noir sont signalés comme étant efficaces contre les pucerons.
  • L’efficacité préventive des macérations d’ortie, fougère, mélisse serait visible d’après des données empiriques toutefois, à l’heure actuelle elle n’est pas démontrée scientifiquement.

Recherchez les produits autorisés pour l’usage prévu et portant la mention « Emploi Autorisé au Jardin » (EAJ) sur le site e-phy.

10 commentaires sur “Cerisier – puceron noir

    j’ai essayé le savon noir sur les pucerons jaunes des lauriers roses ; c’est tres efficaces __ Parcontre , cela ne m’a rien donné sur les pucerons noirs d”un cerisier jeune __ Alors j’ai essayé aussi une macération d’ortes , lierre et mélisse __ Les résultats sont douteux
    Je vais aller acheter quelque chose dans une jardinerie

    Bonjour,
    Tout dépend du produit utilisé.
    Cette information devrait être présente sur l’étiquette ou la notice du produit.

    L’équipe Jardine Autrement

    Bonjour, mon tout jeune cerisier a subi une invasion de pucerons carabinée. J’ai réussi à la stopper mais toutes les feuilles sont mortes et il a triste allure. Pensez-vous qu’il soit fichu ?

    Bonjour
    Invasion carabinée de mon cerisier, il fait peine. J’allais pulvériser du purin d’ortie mais si je comprends bien, cela n’est pas très efficace.
    Avez vous trouvé autre chose?
    Par ailleurs, a une centaine de mètres du cerisier, verveine, orties, menthe et feuille de pomme de terre jaunissent et certaines feuilles sont mangées. Y a t il un rapport je vous prie?
    Merci de vos avis éclairés

    Notre cerisier qui a été taillé l’an dernier, est infesté de pucerons noirs sur les jeunes pouces… peut on éliminer ceux ci en coupant les extrémités ?
    Merci pour vos conseils.

    Bonjour, mon cerisier (âge 10 ans) a eu une grosse attaque de pucerons, il a perdu ses feuilles et les branches ont séché, je vais devoir l’arracher !!! Les pucerons noirs l’ont tué, j’ai essayé de traiter avec une décoction d’ail etc… Mais il n’a pas résisté, un 2eme a subi la même attaque j’ai coupé toutes les pointes des branches où se trouvent les pucerons c’est ce qui l’a sauvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.