Fonte des semis


L’attaque de champignons pathogènes sur de jeunes plantules les fait rapidement dépérir ce qui donne l’impression que le semis fond à vue d’œil.

Carte d'identité

Fonte des semis
champignon Pythium ou bactéries Rhizoctonia
j f m a m j j a s o n d
forte humidité et température fraîche
spores, mycélium ou bactéries dans le sol ou le substrat de la germination aux premières feuilles
nombreux

Certains champignons ou bactéries du sol s’attaquent aux graines dès leur germination. La mort prématurée des plantules par le ramollissement de la radicelle ou de la tigelle donne l’impression que le semis s’affaisse. C’est ce que l’on appelle la fonte des semis. Ces symptômes s’accompagnent souvent d’un léger voile blanchâtre sur les plantules et le substrat.

L’attaque est typique d’une maladie à foyer qui se développe de proche en proche et atteint toutes les plantules du semis à partir du point d’infection.

L’attaque de ces champignons est rapide, il ne sert à rien de chercher à sauver les plantules. La totalité du semis est en général perdue en quelques heures.

Plusieurs champignons sont responsables de ces attaques, ils sont favorisés dans les substrats de mauvaises qualités (trop tassés, avec de la matière végétale mal décomposée) et très humides.

Tous les dépérissements des semis sont communément appelés « fonte des semis ». Les champignons et bactéries en cause varient en fonction de la saison, de la région et de la météo.

Contrôlez l’origine et la qualité de la terre que vous utilisez (terre du jardin ou terreau dans les pots, terreau de semis).

Évitez de réaliser des semis dans un substrat froid et humide, respectez les températures de germination optimale en respectant les calendriers de semis.

Divisez les risques en multipliant les terrines de semis.

Favorisez la circulation de l’air autour des semis en éclaircissant rapidement après la levée.

Semez dans un substrat assez drainant (vous pouvez poser une couche drainante au fond de vos châssis ou de vos plaques).

Ne semez pas trop dense.

Évitez d’utiliser du compost pour vos semis s’il reste des morceaux de végétaux peu décomposés.

Préférez les arrosages par brumisation. Il faut mieux ne pas maintenir le substrat imbibé d’eau.

Aucune mesure de biocontrole n’est connue à ce jour.

Recherchez les produits autorisés pour l’usage prévu et portant la mention “Emploi Autorisé au Jardin” (EAJ) sur le site e-phy.