Iris – Hétérosporiose


L’hétérosporiose est la maladie la plus fréquente de l’iris. Elle correspond au développement d’un champignon Didymellina macrospora (Heterosporium iridis pour sa forme asexuée).

Carte d'identité

hétérosporiose (c) Michel JAVOY (1)
Didymellina macrospora (Heterosporium iridis pour sa forme asexuée)
j f m a m j j a s o n d
temps humide
principalement au moment de la floraison
nombreuses espèces d’iris, narcisses, freesias, hémérocalles

Les taches sont d’abord rondes puis ovales. Dans un premier temps d’aspect huileux, les taches sont ensuite marquées au centre de brun rouge, puis enfin bordées d’une zone claire (taches à œil). Elles apparaissent principalement sur la partie supérieure des feuilles, mais peuvent également toucher les hampes florales et les boutons. Les taches grandissent et s’accompagnent d’un dessèchement de la pointe puis de la feuille entière qui prend alors une coloration brun rouge. Le champignon n’attaque pas le rhizome ou les racines, mais après plusieurs attaques successives, cette maladie peut affaiblir la plante et diminuer la floraison.

L’hétérosporiose est la maladie la plus fréquente de l’iris. Elle correspond au développement d’un champignon Didymellina macrospora (Heterosporium iridis pour sa forme asexuée). Les spores se conservent l’hiver sur les feuilles mortes. Au printemps lorsque les conditions sont favorables, les spores assurent les contaminations et génèrent de nouvelles infections. Ces spores se transmettent d’une plante à l’autre principalement par l’action du vent ou des éclaboussures d’eau (pluie, arrosage trop important, etc.).  

Le champignon passe l’hiver sur les feuilles desséchées restées au sol. Ainsi, en premier lieu, vous devez ramasser soigneusement les feuilles mortes porteuses du germe dès la fin de saison des iris. Il est préférable de ne pas composter ces feuilles mais de s’en débarrasser. Attention, les feuilles ne doivent pas être éliminées trop tôt après la floraison pour permettre au rhizome de constituer ses réserves.

Maintenir les touffes bien aérées.

Limiter les arrosages au strict nécessaire et ne jamais arroser le soir.