Mouche des bulbes


Certains asticots attaquent les bulbes sous la surface du sol, ils peuvent compromettre le développement des plantes.

Carte d'identité

Mouche des bulbes
Delia sp., Hylemya sp., Eunemus sp. ou lampetia sp.
j f m a m j j a s o n d
pupes dans le sol bulbes développement du bulbe

Les asticots consomment la chair des bulbes. Ces dégâts sont très souvent aggravés par l’attaque de champignons ou de bactéries pathogènes du sol.

Les larves de ces mouches sont très petites, en forme de ver et dépourvues de pattes. Les œufs sont pondus sous terre ou à la surface du sol.

A l’âge adulte, ces mouches ressemblent aux mouches domestiques ou à des bourdons.

Vous découvrirez souvent des symptômes aériens de dépérissement des pousses issues des bulbes. En creusant vous pourrez rechercher les petits asticots présents à l’intérieur du bulbe attaqué.

Si vos bulbes ont l’air mous, c’est peut être un champignon qui les a attaqués comme par exemple les pourritures blanches ou le botrytis

Evitez les plantations dans des sols gorgés d’eau. Pour limiter les dégâts et éviter les surinfections, plantez vos bulbes dans un sol bien drainant ou sur butte.

Respectez les périodes et les profondeurs de plantation conseillées pour chaque type de bulbe.

Au potager, pratiquez la rotation des cultures.

Variez les plates-bandes et les planches en alternant les familles de plantes.

Aucune mesure de biocontrole n’est connu à ce jour.

Recherchez les produits autorisés pour l’usage prévu et portant la mention “Emploi Autorisé au Jardin” (EAJ) sur le site e-phy.