Thuya – Bupreste


Le bupreste du thuya (Ovalisia festiva) est un insecte de l’ordre des Coléoptères. Il s’attaque notamment aux thuyas et aux cyprès. Les adultes mesurent entre 7 et 11 mm de long. Ils sont allongés et de forme ovoïde. Leur couleur est vert métallique avec des reflets bleutés et leurs élytres arborent de petites taches sombres. Les larves de couleur blanche de 15 à 20 mm et sont reconnaissables à leur forme en marteau : la tête s’enfonce dans un thorax très élargi, l’abdomen quant à lui est réduit.

Carte d'identité

Buprest sur thuya (c) F. Marque / UPJ
Ovalisia (=lampra) festiva
j f m a m j j a s o n d
larves dans le tronc tous
cyprès, genévrier

Dégats de buprest sur thuyaL’attaque du bupreste se traduit au départ par un brunissement brutal et épars de quelques branches. A terme, les arbres attaqués sont condamnés par le développement des larves qui interrompent les flux de sève.

Mort progressive des végétaux

  • Les arbustes attaqués sont condamnés par interruption du flux de sève dans les branches et le tronc

Larve de buprest sur thuyaLe cycle de cet insecte est annuel.

Les femelles pondent dans les fentes de l’écorce des tiges ou du tronc et les larves se développent pendant l’hiver dans le tronc et à la base des branches. Elles creusent des galeries larges, plates et sinueuses ou spiralées qui abiment les tissus conducteurs. Pour repérer le bupreste, gratter l’écorce pour observer les galeries et leur aspect.

Au début du printemps, les larves se nymphosent dans l’écorce – si elle est épaisse – ou en-dessous.

Les adultes émergent de mai à août. Ils sont actifs aux heures les plus chaudes et ensoleillées de la journée. Ils s’abritent et restent immobiles le reste du temps. Il est possible d’observer les adultes en journée au bout des rameaux où ils se posent.

Détruire les sujets atteints et remplacer les haies de thuyas par des haies variées.

Aucune mesure de biocontrole n’est connue à ce jour.

Recherchez les produits autorisés pour l’usage prévu portant la mention « Emploi Autorisé au Jardin » (EAJ) sur le site e-phy.