Le biocontrôle au balcon

Rappel: la réglementation des produits phytopharmaceutiques

Les produits phytopharmaceutiques désignent les préparations contenant une ou plusieurs substances actives permettant de :

  • Protéger des végétaux contre tout organisme nuisible, ou à prévenir leur action,
  • Exercer une action sur les processus vitaux des végétaux (régulateur de croissance),
  • Assurer la conservation de végétaux,
  • Détruire des végétaux indésirables,
  • Détruire des parties de végétaux, freiner ou prévenir une croissance indésirable des végétaux. (Règlement (CE) n° 1107/2009 – Article 3)

Une substance active est une molécule chimique (d’origine naturelle ou synthétique) ou un micro-organisme responsable des propriétés du produit phytopharmaceutique. Dans un produit commercial, elle est accompagnée de coformulants (agent mouillant, solvant, stabilisant etc.) dans le but de faciliter sa manipulation, de renforcer son efficacité et de sécuriser son utilisation.

Depuis le 1er janvier 2019, la loi Labbé a entrainé l’interdiction de l’emploi de produits phytopharmaceutiques synthétiques pour les jardiniers amateurs, c’est-à-dire les produits ayant pour substance active une molécule chimique d’origine synthétique.

A ce jour, les produits autorisés pour les jardiniers amateurs sont :

  • Les substances de base (macérations, purins),
  • Les produits autorisés en Agriculture Biologique EAJ (Emploi Autorisé au Jardin),
  • Les produits de biocontrôle EAJ (Emploi Autorisé au Jardin) ou mentionnés dans l’arrêté du 26 février 2015 (ce cas concerne les macro-organismes de biocontrôle).

Rappel: les produits de biocontrôle

Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation met à jour régulièrement la liste des produits phytopharmaceutiques autorisés. En 2019, sur environ 500 produits phytopharmaceutiques de biocontrôle catalogués (micro-organismes, médiateurs chimiques, substances naturelles d’origine végétale, animale ou minérale), seulement une centaine possèdent la mention EAJ (Emploi Autorisé au Jardin) – liste accessible sur ecophytopic

A ces solutions, s’ajoute la liste des macro-organismes utiles aux végétaux – liste accessible sur le site Légifrance

Les produits commercialisés ont une fonction précise (herbicide, insecticide, fongicide etc.), sont utilisables dans un contexte bien défini (cultures légumières, arbres et arbustes, balcons et plantes d’intérieur etc.) et sur une ou plusieurs cibles (les pucerons, les pyrales, le mildiou, l’oïdium etc.).

Parmi les produits phytopharmaceutiques de biocontrôle catalogués EAJ (Emploi Autorisé au Jardin), seulement une vingtaine porte la mention « balcons et les plantes d’intérieur ». Bien qu’ils soient « naturels », ils ne sont pas tous anodins pour l’environnement, n’utilisez-les qu’en cas d’extrême nécessité.

Les insecticides EAJ – Pour le balcon

Il existe trois types d’insecticides autorisés : Les sels de potassium, l’huile de colza et les pyréthrines. Ces trois substances actives sont efficaces sur les principaux ravageurs des plantes d’intérieur à savoir : les pucerons, les cochenilles, les aleurodes et les acariens.

Les sels de potassium, aussi appelés « le savon insecticide » agissent par contact. Ils entrainent la déshydratation de l’insecte après avoir pénétré sa cuticule. Cette solution est spécifique aux plantes d’intérieur, à l’inverse des huiles végétales et des solutions à base de pyréthrines qui sont également autorisées pour certaines plantes en extérieur.

Attention : Des produits en vente sont spécifiques à un insecte (ex : pucerons) alors que d’autres sont plus polyvalents. Respectez les conditions d’utilisation.

bioaggresseurs-puceron-biocontrôle-agroécologie
Colonie de pucerons © G. Carcassès
Cochenille farineuse du citronnier sur Kalanchoe spp. (c) United States National Collection of Scales Insects Photographs Archive, USDA Agricultural Research Service, Bugwood.org
Cochenille farineuse du citronnier sur Kalanchoe spp. (c) United States National Collection of Scales Insects Photographs Archive, USDA Agricultural Research Service, Bugwood.org
Aleurode adulte
Aleurode (c) D. Cappaert, Michigan State University, Bugwood.org
Acariens tétranyques
Acariens tétranyques (c) D. Cappaert, Michigan State University, bugwood.org

Les fongicides EAJ – Pour le balcon

Les fongicides ayant la mention « plantes intérieures et balcon » sont uniquement ceux ayant pour substance active le soufre. Cette solution peut être utilisée pour lutter contre l’oïdium et les taches foliaires, elle possède des propriétés préventives et curatives.

 Les autres produits de biocontrôle EAJ – pour le balcon

Les phytohormones sont des messagers chimiques qui régulent tous les processus physiologiques des plantes (germination, croissance, floraison etc.).

L’acide indolbutyrique est une phytohormone classée parmi les produits de biocontrôle disponibles pour les jardiniers amateurs. Elle stimule la rhizogénèse, (formation et le développement de nouvelles racines). En l’utilisant pour le bouturage, cette solution augmente les chances de réussite pour multiplier par vous-même vos plantes d’intérieur.

Vous trouverez la liste des produits de biocontrôle utilisables aux jardins sur le site jardiner autrement, ces produits sont disponibles en jardinerie. Renseignez-vous avant d’agir ! Respectez bien leur condition d’utilisation.

Bouture de Forsythia (c) Astredhor, Sépale

Ne pas oublier: l’entretien général des végétaux

Pour des plantes d’intérieur en bonne santé, adaptez le choix du contenant à la taille des végétaux. Arrosez-les dès que la terre est sèche en surface. Un substrat trop sec devient hydrophobe, les futurs apports en eau sont alors moins accessibles aux racines.

De même, répondez aux besoins en engrais de vos plantes, certaines plantes sont plus exigeantes que d’autres (par exemple les plantes grasses sont moins gourmandes que les agrumes). Faites ces apports pendant les périodes de croissance (mars à octobre).