Lancement de la campagne #nosplantes par la FNPHP

La FNPHP (Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et des Pépinières), le syndicat représentatif de la production, crée «Les producteurs français des végétaux d’ornement» et le hashtag #nosplantes. Un nom et une campagne pour donner la parole aux horticulteurs et pépiniéristes.

L’objectif est de mesurer et d’augmenter l’acceptation par les consommateurs de défauts sur les végétaux d’ornement cultivés en réduisant l’utilisation de produits phytopharmaceutiques.

Les producteurs végétaux qui produisent des plantes, fleurs et arbres de façon raisonnée, ont constaté que leur production était régulièrement refusée par l’aval de la filière car présentant des atteintes d’insectes ou de maladies. Un puceron sur une feuille, une tâche ou un trou restent en effet, pour la plupart des jardiniers amateurs, annonciateur de la mauvaise santé future du jardin.

Le but de cette campagne est de casser l’idée que les végétaux d’ornement doivent répondre à des exigences de qualité esthétique « zéro défaut » sans traces de ravageurs ou de maladies.

2 commentaires sur “Lancement de la campagne #nosplantes par la FNPHP

    Personnellement, ce que j’attends des producteurs, c’est qu’ils nous proposent un maximum de plantes proches des sujets sauvages; en particulier des fleurs en voie de sisparition.
    Bien à vous
    IP

    Bonne idée, mais il faut aller au delà.

    Il faut aussi arrêter de produire des plantes invasives.

    Il faut aussi favoriser la production d’espèces locales et adaptées à leur environnement.

    Il faut arrêter de produire des plantes jetables, engraissées excessivement ou cultivées dans des environnements que le jardinier amateur ne pourra jamais reproduire chez lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.