Buddleja


L’arbre aux papillons ou Buddleja est d’introduction relativement récente en France. Le buddleja appartient à la famille des Scrophulariaceae. L’espèce la plus commune est Buddleja davidii dont le caractère invasif est avéré dans plusieurs régions du monde. La liste des variétés atteint aujourd’hui près de 300 cultivars.

Carte d'identité

Arbre à papillon (Buddleja davidii) (c) L.J Mehrhoff
Buddleja davidii
j f m a m j j a s o n d
Soleil

L’arbuste mesure entre 2 et 5 m de hauteur. Sa durée de vie est relativement courte pour un arbuste puisqu’elle est de quelques décennies (l’âge le plus élevé enregistré est de moins de 40 ans).

Buddleja davidii © Ikal
Buddleja davidii © Ikal

Les feuilles sont vertes sur la face supérieure, et duveteuses blanchâtres sur la face inférieure. Elles mesurent de 10 à 30 cm de long. La floraison est abondante et estivale. Les inflorescences sont en longues panicules de plusieurs couleurs (20 à 50 cm de long).

Feuilles de Buddleja davidii © R.D Wallace
Feuilles de Buddleja davidii © R.D Wallace
Inflorescence de Buddleja davidii © Pancrat
Inflorescence de Buddleja davidii © Pancrat

Les fleurs particulièrement riches en nectar attirent de nombreux insectes et plus particulièrement les papillons ; d’où le nom vernaculaire qui lui est souvent attribué d’arbres à papillons. En plus d’être très florifère, l’espèce est également très fructifère. Les fruits sont des capsules chargées de nombreuses graines qui peuvent être très facilement disséminées par le vent ou les oiseaux.

Fruits refermant les graines de Buddleja © Robert Vidéki
Fruits refermant les graines de buddleja © Robert Vidéki

 

En France, l’arbre aux papillons a un caractère invasif. Il colonise facilement les terrains secs, les friches, les abords des voies ferrées et des autoroutes. Il se rencontre sur tous les sols mais préfère les sols drainés pauvres en matière organique ensoleillé.

Il a un impact important sur les habitats naturels et les espèces indigènes.

Cette plante s’avère toxique via certains composés présents dans ses feuilles, son écorce ou encore ses racines.

Actuellement, il existe sur le marché différentes variétés horticoles à floraison stérile où à moindre production de graines qui, de ce fait, ne possèdent plus le caractère invasif et peuvent être cultivées en toute sécurité dans les jardins.

Pour en savoir plus sur les plantes invasives.

Les fleurs de lilas ressemblent aux fleurs de buddleja. Cependant, les feuilles en forme de cœur permettent facilement de reconnaitre le lilas.

Feuilles de lilas (Syringa vulgaris) © Richard Webb
Feuilles de lilas (Syringa vulgaris) © Richard Webb