Le crapaud commun


Le crapaud commun (Bufo bufo) est l’espèce de crapaud la plus répandue en Europe. Son apparence n’est pas appréciée de tous, il est pourtant un précieux allié du jardinier et figure sur la liste rouge des espèces menacées dans certaines régions de France.

Carte d'identité

Crapaud commn (Bufo bufo)
Crapaud commn (Bufo bufo)
Crapaud commn (Bufo bufo)

C’est le plus gros crapaud d’Europe. La femelle, plus grande que le mâle, peut atteindre plus de 12 cm. Sa peau verruqueuse marron grise est ornée de saillies qui sont en fait des glandes sécrétant un venin antiseptique et visant à repousser les prédateurs. Ces pustules sont sans danger pour quiconque manipule le crapaud commun mais par précaution il vaut mieux porter des gants pour éviter toute irritation. Autre élément remarquable : ses yeux sont profondément cuivrés et délicatement veinés d’or.

Le crapaud calamite et le crapaud vert sont les deux espèces les plus proches du crapaud commun. Bien qu’elles présentent le même aspect massif et verruqueux, elles ont une ligne jaune le long de la colonne vertébrale que le crapaud commun n’a pas et peuvent présenter un aspect marbré de camouflage vert tendre.

La reproduction a lieu entre mars et avril. Les mâles, beaucoup plus nombreux, et les femelles se rassemblent la nuit dans les plans d’eau assez profonds où ils sont en général nés. Lors de leur trajet vers ce site, les mâles s’agrippent sur le dos des femelles dès leur rencontre et s’y maintiennent fermement pour se reproduire.

Une fois arrivés à l’eau, les œufs sont déposés en longs rubans emmêlés dans la végétation. Les prédateurs en détruisent la majorité et seule une petite partie donne ensuite naissance à des têtards au début du printemps.

En dehors de la ponte, le Crapaud Commun peut vivre dans divers milieux éloignés des plans d’eau (forêt, champs, prairies…).

Le Crapaud Commun est gourmand : il mange araignées, vers de terre, cloportes et mille-pattes mais aussi limaces, escargots, chenilles ou fourmis qu’il attrape avec sa langue collante ! Il joue un rôle important dans l’écosystème du jardin en régulant un certain nombre de population d’espèces et en étant la proie d’autres animaux comme le hérisson, la couleuvre, le renard, la martre et la corneille.

Les œufs ou les têtards sont dévorés par les larves de libellules, les grenouilles, les tritons, les salamandres ou de nombreux poissons comme le brochet.

Pour se défendre, les crapauds disposent d’une arme chimique efficace vis-à-vis de leurs prédateurs. Ils sont en effet capables d’excréter une substance blanchâtre et laiteuse lorsqu’ils sont agressés, notamment au niveau des glandes parotoïdes situées derrière les yeux.

  • Évitez d’utiliser des produits chimiques. Selon sa place dans la chaîne alimentaire d’un jardin, il peut manger des insectes empoisonnés et empoisonner à son tour ses prédateurs.
  • Offrez-lui des abris pour passer l’hiver : il peut trouver refuge sous un tas de pierres, dans un tas de bois ou de feuilles mortes, sous des vieilles tuiles ou une vieille souche…
  • Laissez dans votre jardin un coin naturel où vous ne passerez pas la tondeuse dont les lames tuent les crapauds.
  • Ne les déplacez pas. Fidèles à leur lieu de naissance, ils tenteront toujours de revenir à leur source.

Pour en savoir plus : Données d’Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et la flore Subaquatiques