Ma commune sans pesticide

A compter du 1er janvier 2017, l’usage des pesticides chimiques sera interdit sur une grande partie des espaces ouverts au public. Votée dans le cadre de la loi de transition énergétique, cette mesure constitue, avec la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, une avancée majeure pour la protection de la biodiversité et de la santé des populations.


Sur le terrain, de très nombreuses initiatives, à l’instar de la démarche «Terre saine, communes sans pesticides» et des Territoires à énergie positive, montrent que la gestion des espaces publics sans pesticide est possible, à coût constant, grâce à la mobilisation des élus, l’implication des agents des services en charge des espaces verts ou de la voirie, l’association des habitants.

Les collectivités locales sont d’excellents ambassadeurs pour montrer le chemin aux citoyens, pour qui l’usage de ces mêmes pesticides sera interdit à partir du 1er janvier 2019. Ce guide présente à la fois des initiatives locales particulièrement réussies et fait le point sur la réglementation applicable dans les espaces publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *