La punaise diabolique, une espèce invasive à surveiller

Halyomorpha halys, baptisée « punaise diabolique » porte bien son nom. D’origine asiatique, cet insecte polyphage est présent en France depuis avril 2013 et notamment en Alsace ainsi que dans plusieurs pays limitrophes (Suisse, Italie).
D’après un rapport d’expertise collective, cette espèce invasive et allergisante pourrait à terme infliger des dégâts et des pertes conséquentes pour de nombreuses productions agricoles sur notre territoire avec un risque très élevé de dissémination du parasite.
Actuellement, les moyens de lutte se limitent à des traitements insecticides et les fortes populations d’H. halys pourraient réduire l’efficacité des parasitoïdes oophages* de punaises autochtones.
Le plan d’action de l’Anses (Agence Nationale de sécurité sanitaire) prévoit, outre l’information du public, de suivre les populations et de mettre en place des programmes de recherche pour la lutte biologique et le piégeage.
*espèce se nourrissant exclusivement d’œufs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.