Les techniques de couverture du sol : le paillage

Le paillage est la couverture du sol par un élément naturel ou artificiel.

L’usage du paillage est un élément essentiel dans la conception d’un jardin raisonné car :

  • Il retient l’humidité du sol en été,
  • Il protège le sol du vent et des pluies battantes et limite donc l’érosion,
  • Il limite beaucoup le développement des adventices (ou mauvaises herbes),
  • Il protège du froid en hiver,
  • Il améliore la structure du sol, et le fertilise (pour le paillage organique).
  • Il favorise la vie dans le sol.
  • Il peut protéger les fruits du sol (par exemple pour les fraises et courgettes).

Les types de paillage

Il existe aujourd’hui de nombreux types et granulométries de paillages, avec deux types principaux :

Le paillage en feutre ou toile

Ce type de paillage à poser, est en matière végétale ou en polypropylène tissé. Les solutions biodégradables sont à privilégier, car favorables à la vie du sol.

Le paillage végétal

Ce type de paillage peut être fait de débris de végétaux passés au broyeur, d’écorces de pin, de paille de lin, de chanvre ou de céréale, de tontes de gazon séchées. Il doit être étalé en une couche épaisse (10 cm) sur la terre nue pour empêcher l’évaporation et garder l’humidité dans le sol.

Les écorces de pin sont à éviter dans certains cas, en raison de leur comportement insatisfaisant à la sécheresse et au vent, ainsi que de leur effet acidifiant sur le sol.

paillage ©DPepin
Paillage ©Denis Pépin
paillage en brique pilée pour le cheminement de ce jardinet
Paillage en brique pilée pour le cheminement de ce jardinet.

Végétal et minéral : un bon mariage

Un jardin économe en eau laisse une place de choix à l’élément minéral. À la fois utiles et décoratifs, les minéraux s’utilisent pour recouvrir un géotextile ou directement sur le sol.

Cet usage est à réserver bien sûr aux endroits du jardin qui ne nécessitent aucun travail du sol. Citons par exemple : la pouzzolane, les graviers, les galets, les billes d’argile, les sables, les éclats de roche.

Au potager

Au potager, les voiles de forçage limitent considérablement l’évaporation. Le voile est intéressant après plantation ou semis délicat. Il évite la transpiration, garde l’humidité et protège le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *