Lys – Criocère


Le criocère du lys est un coléoptère rouge dont la larve grignote les feuilles et les boutons des fleurs en se camouflant dans ses déjections. Ses dégâts sont assez caractéristiques d’autant que les larves et les adultes sont souvent présents à proximité.

Carte d'identité

Adulte de criocère du Lys (c) Lisa Tewksbury, University of Rhodes Island, bugwood.org
Lilioceris lilii
j f m a m j j a s o n d
larves au sol feuillage, fleurs tous
tritillaire, iris

Les larves et les adultes dévorent les feuilles et les fleurs des lis. Les plantes infestées peuvent ne pas fleurir ou même mourir en cas d’attaque trop importante.

Les feuilles sont perforées et les bourgeons floraux présentent de profondes cavités. Ces dommages ne sont pas réparables, au moins pour la saison en cours.

Les feuilles peuvent être totalement dévorées  et les plantes mourir suite aux attaques des larves et adultes.

Oeufs de criocère du LysL’insecte est un petit coléoptère rouge qui mesure environ 8 mm de long, avec des pattes et des antennes noires. Il apparaît dès les premiers jours doux au printemps et se reproduit très rapidement. Chaque femelle peut pondre 200 à 300 œufs par saison.

Ces œufs sont rouges et petits, pondus généralement sous les feuilles par lots, souvent alignés.

Les larves sont noires et orange, visqueuses, gluantes, et se recouvrent de leurs déjections pour se protéger des prédateurs et de la chaleur. Elles mettent 5 semaines à atteindre le stade adulte, nymphose comprise.

L’hiver, l’insecte hiberne sous terre avant de réapparaître au printemps.

Larve de criocere du LysLorsqu’il se sent menacé, le criocère produit des stridulations semblables au son émis par les cigales.

En savoir plus

Le criocère est un insecte invasif asiatique qui a colonisé l’Europe, l’Afrique du Nord et l’Amérique du Nord à partir de 2002. Il se propage rapidement sur ces nouveaux continents, son rythme de reproduction étant très élevé.

Peu de risque de confusion sont possibles. Les adultes sont visibles sur les feuilles et les boutons floraux.

La plantation de feuillage odorant permettrait de réduire l’attractivité de vos lys.

La fritillaire, de la même famille que le lys est une plante très attractive pour le criocère. Fleurissant en début de saison, elle permet de repérer les premiers adultes afin de les détruire avant la ponte.

La surveillance des plantes au printemps permettra de détruire les premières pontes (voir photos) en avril mai.

A noter

La larve se protège du climat grâce à ses déjections. Les petits amas noirs sur les feuilles cachent les larves pendant leur festin.

La parade du criocère aux attaques extérieures consiste à se laisser tomber au sol sur le dos. Il devient alors difficile à repérer.

Sa couleur rouge, est reconnue par les oiseaux qui ne le consomment pas.

Des retours d’expérience empirique indiqueraient que la macération de plantes fraîches de tanaisie limiterait la pullulation des insectes. L’efficacité de telles préparations n’est cependant pas démontrée scientifiquement à ce jour.