Lutter contre les limaces et les escargots

Reconnaitre les dégâts causés par les limaces et les escargots

La prolifération des limaces et des escargots peut causer des ravages dans les cultures. Ils s’attaquent aux jeunes plants de préférence, mais peuvent aussi s’en prendre à des plants plus âgés. Les périodes pluvieuses et les hivers doux sont favorables aux limaces et aux escargots.

Réagir face à une forte présence de limaces ou d’escargots

  • Des granules de phosphate ferrique peuvent être disposés en cas de forte invasion de limaces. Durant les périodes pluvieuses, protéger les granulés sous une planchette afin qu’ils ne se délitent pas.

 

  • Un nématode (Phasmarhabditis hermaphrodita) parasite les limaces. Ce ver microscopique se développe dans le corps des limaces et entraine leur mort. La solution contenant le nématode sera pulvérisée sur les zones infestées en veillant à ce que l’humidité de la zone soit maintenue pour faciliter la mobilité du nématode.

Limiter les risques

œuf-limace-bioaggresseur-biocontrôle-agroécologie
Œufs de limace © Tilman Piesk

Griffer le sol l’hiver pour mettre les œufs à découvert. Ils se dessécheront au soleil ou seront mangés par leurs prédateurs. La limace pond ses œufs à 10 cm de la surface de la terre.

Ramasser manuellement les limaces et les escargots au crépuscule sur les plantes.

Les piéger en disposant des tuiles non loin du potager pour que les limaces s’y cachent la journée. Les ramasser régulièrement. Lorsque les limaces ou escargots sont nombreux au jardin, il sera préférable de semer des engrais verts non appétant (comme les crucifères) pour limiter leur développement.

Attention aux paillages tels que les tontes fraîches qui favorisent les limaces et escargots en maintenant les zones humides et en leur fournissant le gite et le couvert.

Auxiliaires prédateurs de limaces et escargots-biocontrôle-agroécologie
larve de ver luisant © Hans Hilewaert
Drile-auxiliaire-biocontrôle-agroécologie
Drile © G. Carcassès
carabe-auxiliaire-biocontrôle-agroécologie
Carabe doré © Marmadukewilson
Auxiliaires prédateurs de limaces et escargots-biocontrôle-agrocologie
Silphe noir © G. Carcassès

Le carabe doré et le carabe violet se nourrissent des limaces. Le hérisson et le crapaud aident aussi à la régulation de population de limaces.

Les poules et les canards sont friands des limaces.

Les gastéropodes jouent un grand rôle dans la décomposition des matières organiques. Leur présence est aussi utile au jardin.

Pour en savoir plus

Les limaces et les escargots font partie de la famille des Gastéropodes. Cette famille vient juste derrière les insectes en termes de nombre d’espèces différentes (environ 40000).

On trouve principalement deux types de limaces au jardin:

  • La petite limace grise ou loche qui s’attaque aux plantes en surface en mangeant les graines germées, les plantules, les jeunes feuilles et les déchets verts.
  • La limace noire ou limace horticole qui s’attaque aux feuilles mais aussi aux parties souterraines des plantes: bulbes, racines et rhizomes.