Rosier – Rouille


La rouille du rosier touche le feuillage de la plante. Cette maladie provoque l’apparition de petits points de rouille.

Carte d'identité

Phramidium mucronatum
j f m a m j j a s o n d
Entre 18 et 20 °C lorsqu'il y a présence d'eau liquide sur le feuillage au minimum pendant 2 heures consécutives.
Sous forme de spores feuillage, tige Tous

Au printemps, de petites taches jaunes, anguleuses, car limitées par les fines nervures, apparaissent sur la surface supérieure des feuilles. Sur la face inférieure ainsi que sur les rameaux, on peut observer des pustules orangées, virant rapidement au brun noir.

Les attaques de Phramidium mucronatum peuvent provoquer des défoliations importantes.

Phragmidium mucronatum sur face supérieure de feuille de rosier © Geral Holmes
Phragmidium mucronatum sur face supérieure de feuille de rosier © Geral Holmes
Phragmidium mucronatum sur face inférieure de feuille de rosier © Geral Holmes
Phragmidium mucronatum sur face inférieure de feuille de rosier © Geral Holmes
Phragmidium mucronatum sur tige de rosier © Cilles Carcassès
Phragmidium mucronatum sur tige de rosier © Gilles Carcassès
Rouille sur face inférieure de feuille de rosier © D. Blancard
Rouille sur face inférieure de feuille de rosier © D. Blancard

Le champignon cause d’importants dégâts esthétiques et un affaiblissement progressif des plantes.

Phragmidium mucronatum effectue l’intégralité de son cycle biologique sur un seul hôte : le rosier.

Au printemps, des spores se dispersent et pénètrent la surface des feuilles. Une nouvelle sporulation aboutit à l’apparition de cloques orangées sur les feuilles et les rameaux. En automne, la maladie se conserve sous forme de spores par les feuilles infectées restées au sol et dans les tissus des jeunes rameaux.

Lorsque des taches jaunes apparaissent sur la face supérieure des feuilles, confirmer votre diagnostic en retournant la feuille pour observer des pustules orange.

Lors de la mise en place de la culture

  • Choisir des variétés peu sensibles aux maladies (rouille, taches noires, oïdium,…)
  • Pour favoriser le séchage, laissez de l’espace entre les plants

Lorsque la culture est en place

La rouille se développe lorsqu’il y a de l’eau liquide sur les feuilles pendant un minimum de 2 heures consécutives.

  • Évitez de mouiller le feuillage lors de l’arrosage.
  • Arrosez de préférence le matin
  • Éliminer les feuilles au sol et les débris de taille
  • En cas de suspicion d’attaque, retirez les feuilles malades

Substances de base

  • Action préventive: prêle ( dose: 90 g/kg de paillis) ou ortie (dose: 83 g/kg de paillis)
  • Action curative: prêle ( dose: 90 g/kg de paillis)

Pour en savoir plus sur les substances de base.

Précautions à prendre avant de traiter.

Pour en savoir plus sur la rouille.

Téléchargez la fiche technique “Rouille du rosier”.